Publicité
Imprimer cet article

Diète extrême et élimination du diabète

 

Une très intéressante étude vient de confirmer ce que plusieurs affirment: le diabète type II est dû à une surconsommation de sucres et de féculents ET, surtout, le fait de réduire ces mêmes sucres et féculents de façon importante (beaucoup plus importante que les recommandations de Diabète Canada) peut renverser le diabète de type II !

L’étude

Sur une période de 4 mois, 15 personnes obèses (IMC 35,3 kg/m2) et diabétiques ont suivi une diète très restrictive de 500 kcal/jour. Durant cette période, leur IMC est passé de plus de 35 à 27,5 kg/m2. En quelques jours seulement, ils ont pu se passer d’insuline. Une fois la diète terminée, les patients sont revenus à leur régime usuel. 14 mois plus tard, un seul avait recommencé à prendre de l’insuline. Les effets ont perduré même en ce qui concerne le poids (l’IMC moyen a augmenté, mais seulement jusqu’à 31,7 kg/m2, P<0.05). Le gras autour du cœur (ou gras péricardiaque, un facteur de risque de la maladie cardiaque) a diminué significativement.(1)

Lorsque la diète n’est pas aussi sévère, mais est simplement basée sur une réduction de l’index glycémique, les résultats sont moindres, mais tout de même encourageants.(2)

L’important est d’obtenir une perte de poids. Les effets hormonaux de la perte de poids, même si le poids augmente de nouveau, perdurent longtemps.(3) Ce sont eux qui sont associés à une réduction de risque à long terme.

Conclusion

Peut-être devrions-nous repenser le diabète de type II. Nous savons que nos systèmes hospitaliers ne seront pas capables de supporter l’épidémie qui est à nos portes. Plutôt que d’être complaisant envers les diabétiques et les obèses et de leur dire qu’ils peuvent manger du sucre, que ce n’est pas grave, si nous les considérions comme étant «allergiques» aux sucres et aux féculents, leur diète serait assurément beaucoup plus stricte. Peut-être serait-ce là la solution à l’épidémie de diabésité?

Santé!

Références:

1. Hammer S, et al « Sustained improvements in left ventricular diastolic function induced by weight loss are associated with a decrease in pericardial fat content in patients with type 2 diabetes mellitus » RSNA 2011; Abstract SSE04-06. Sur www.medpagetoday.com

2. Jenkins DJ, Kendall CW, McKeown-Eyssen G, Josse RG, Silverberg J, Booth GL, Vidgen E, Josse AR, Nguyen TH, Corrigan S, Banach MS, Ares S, Mitchell S, Emam A, Augustin LS, Parker TL, Leiter LA. Effect of a low-glycemic index or a high-cereal fiber diet on type 2 diabetes: a randomized trial. JAMA. 2008 Dec 17;300(23):2742-53. PubMed PMID: 19088352.

3. Sumithran P, Prendergast LA, Delbridge E, Purcell K, Shulkes A, Kriketos A, Proietto J. Long-term persistence of hormonal adaptations to weight loss. N EnglJ Med. 2011 Oct 27;365(17):1597-604. PubMed PMID: 22029981.

Partagez!

Classé sous: DiabèteHormonal et sexuelMaigrirSucres

Mots-clefs:

FluxCommentaires (38)

Inscrire un commentaire | Trackback URL

  1. J.Ls Boivin M.D. dit :

    Intéressant , cette nouvelle optique du traitement du diabète de type II .
    Toutefois avant d’y adhérer , j’aimerais connaître l’opinion d’endocrinologues .

    J.Ls . Boivin M.D.

    [Répondre]

    Christian Arsenault répond:

    Pourquoi?

    [Répondre]

  2. DEGIOVANNI dit :

    J’avais lu il y a quelques mois dans Science & Vie les résultats de cette étude. Le commentaire de cette revue indiquait que les résultats ne pouvaient être obtenus que sur des sujets jeunes et, à tout le moins, récemment diabétiques.
    Par ailleurs, le régime alimentaire des diabétiques de type II, conseillé par les autorités médicales européennes, recommande de manger des féculents à chaque repas alors que votre article paraît les bannir. Qu’en est-il exactement de ces deux sujets?

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Degiovanni,
    Toute la question est là. Les apports en féculents et glucides sont le problème. Si on considère que le diabète type II est un trouble de gestion du sucre et de l’insuline dû à une surcharge, alors il est logique de les restreindre beaucoup. Par contre, évidement, les ventes de ces aliments vont baisser…
    Santé!

    [Répondre]

  3. Marianne dit :

    Il ne faut pas oublier de souligner que le nombre de sujets de cette étude est très petit (15) ce qui ne permet pas d’inférer des données probantes. Autre point, les régimes aussi stricts sont inefficaces dans 90 à 95% du temps au terme de 5 ans, entrainant regain pondéral chez ceux qui les suivent, et souvent même qu’ils reprennent plus de poids que celui perdu. Ainsi on peut s’interroger sur l’efficacité réelle à long terme de ce régime drastique autant pour le poids que pour le diabète, car s’il y a regain de poids, bonjour le retour à l’insuline. Sans compter les effets pervers de la restriction cognitive face à l’alimentation (obsession, perte de contrôle…) ..

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Marianne,
    Vous avez tout à fait raison. Par contre, malgré tous les défauts de cette étude, elle pointe tout de même vers un effet important de la restriction glucidique. Qu’arriverait-il à un diabétique obèse s’il suivait assez longtemps un régime hypoglucidique, mais suffisamment balancé et avec un apport calorique plus acceptable?
    Santé!

    [Répondre]

    Marianne répond:

    …des rages de sucre en prime, fort probablement! Restriction/privation = frustration = abandon/excès alimentaires et culpabilité en prime. Les travaux d’Herman et Polivy en traitent abondamment (2 psychologues canadiens) et l’étude d’Ancel Keys sur des soldats américains démontrent aussi tout les impacts psychologiques d’une privation alimentaire (dépression, irritabilité, toc, tca…). D’autant plus que le simple fait de penser qu’il faut se restreindre amène déjà des pertes de contrôle alimentaires..et favorisent le surpoids.

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Marianne,
    Le but du billet n’est pas de dire au gens qu’il faut le faire. Plutôt, ouvrir la réflexion sur l’effet de l’alimentation, en particulier les sucres et les féculents, sur le diabète, sa cause et son traitement.
    Il est évident que 500kcal par jour est extrême et peu seront même capables de subir ce type de régime. Vous l’avez dit, ce n’est probablement pas santé non plus.

    [Répondre]

  4. claudette leboeuf dit :

    Merci, il y a tellement d’études avec des résultats différents et…
    500 cal par jr, vraiment pas beaucoup…soit qu’on leur a donnés qq chose pour couper la faim ou ils étaient sous surveillance, car je paniquerais dans ma maison avec le frigo et armoire pleins…

    Vous avez une bonne idée pour « allergie »

    Bon, en cette période où on réveille notre goût inné de sucre, il y aura un « demain », à suivre, avec votre aide et suggestions !!!!

    Bonne, heureuse et sainte Année à vous, à votre famille et à tous vos amis !!!!

    [Répondre]

  5. Isabelle dit :

    Merci pour vos articles.
    Aussi, est-ce qu’une perte de poids augmente la sécrétions de certaines hormones,comme l’hormone de croissance ou la DHEA?
    Bonne et heureuse Année 2012!

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Isabelle,
    À ma connaissance, la perte de poids n’améliore pas ces hormones. Par contre, la musculation, oui. Si dans votre régime, il y a des exercices de musculation et des intervalles à haute intensité, alors oui, votre GH et votre DHEA augmenteront.
    Santé!

    [Répondre]

  6. gemma dit :

    où se procurer ce régime.
    je crois que ça vaut la peine de l’essayer.
    Je crois en votre savoir , je veux tout faire
    pour me débarasser de cette saloperie.

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Gemma,
    N’importe quel régime à faible index glycémique fera l’affaire. Dukan, Montignac, Atkins (Scarsdale), etc. Le seul risque est l’hypoglycémie. Si vous êtes sous médication pour le diabète, faites attention pour bien vous mesurer et ne pas tomber en hypoglycémie. L’étude que je cite n’est pas la seule qui montre que si on réduit de façon importante les glucides (sucres et féculents), le contrôle du diabète, de l’insuline et de la glycémie se rétablissent.
    Santé!

    [Répondre]

  7. Christian Arsenault dit :

    Sujet très d’actualité!

    Le plus triste est d’aller sur le Diabète Québec et de constater qu’ils nous incitent à accepter la maladie plutôt que de la combattre. C’est à n’y rien comprendre. Quoiqu’il y a les vendeurs d’insuline?

    Je vous invite à découvrir Dr. Neal Barnard… et son fameux livre!

    If you have diabetes or are concerned about developing it, this program could change the course of your life (…)
    -Dr Neal Barnard

    http://www.nealbarnard.org/diabetes_book.htm

    [Répondre]

  8. Yves Comeau dit :

    Quand la santé publique et les ordres professionnels s’associeront-ils pour combattre la surdose de sucre dans les aliments en mettant des limites permises , en taxant les aliments nocifs….et surtout en éduquant à une bonne hygiène alimentaire dès la maternelle ?

    [Répondre]

  9. richard lavigne dit :

    Bonjour et bonne année
    Je suis diabétique depuis 1994 et bien suivi.

    J’ai essayé la méthode de complete reversal de Barton Group, 30 jours.
    Après 15 jours, j’étais normal et à moitié des médicaments. J’ai duré 12 mois, jusqu’au moment que je me blesse en foret et que je sois mal soigné par un médecin qui n’a pas lu depuis sa sortie de ses 6 ans d’études.
    Depuis, 16 mois, je ne dors que 6 heures maximum par interval.
    Qui ne dort mange. N’étant pas cuisinier et ne le serai jamais, j’ai repris mon poids et retourné sur les médicaments.

    Je peux vous affirmer que si une personne le veut, il n’a qu’à suivre une de ces diète et je crois qui comme moi, appréciait ne pas trop manger et me maintenir en super forme., cette méthode low carb, high protein est super et sans danger.
    Un diabétique se doit de prendre beaucoup de vitamines tel que recommandé dans la méthode Barton ou autres.
    À 72 ans, oubliant le cric-crac suite à ma chute, je suis quend même en super forme.
    Et comme disait Molières: Le médecin entretient le moral du patient en espérant que la nature le guérisse.
    Après l’hiver, je promets de reprendre cette méthode.

    [Répondre]

  10. J.Ls Boivin M.D. dit :

    À M . Arsenault qui me demande Pourquoi ?

    Eh bien ! Parce que je crois que les endocrinologues sont plus qualifiés que moi et possiblement que vous , pour juger de la pertinence d’une étude portant sur l’élimination du diabète type 11 chez 15 personnes obèses pendant quatre mois par une diète extrême .
    J’ai toujours craint les opinions extrémistes et je favorise plutôt le Mèden agan des grecs ainsi que le proverbe latin : In medio stat virtus !

    J.Ls Boivin M.D.

    [Répondre]

    Christian Arsenault répond:

    Merci pour la réponse.

    [Répondre]

  11. lucie benoit dit :

    très inspirant J-Y. ta vision sur ce sujet et sur les autres, tes dires suscitent une créativité globale ainsi qu’une curiosité et prise en charge personnelles de sa santé.merci

    Bonne année en tout!

    [Répondre]

  12. J.Ls Boivin M.D. dit :

    À Marianne ,

    Félicitations pour vos commentaires

    J.Ls Boivin M.D.

    [Répondre]

  13. richard lavigne dit :

    Cher Dr Boivin,
    Ces questions sans réponses de votre part démontre bien qu’au Québec, les médecins n’ont pas le temps de lire depuis leurs 6 années d’étude.
    Québécor a publié un livre sur le diabète qui affirme que les médecin s français prescrivent à 80 % d’entre eux , les produits naturels et sont adeptes de la médecine alternative.

    Le Québec est fermé sur lui-même, lq Quéebc est une terre fertile pour les pharmaceutiques et leurs produits chimiques.
    Comme vous le savez, les produits naturels ne peuvent être breveté donc ne sont pas intéressants pour les actionnaires de ces pharmaceutiques.
    Je recommande au Ministre de la santé d’obliger les médecins et autres personnels de la santé de suivre les cours sur la médecine naturelle, de ce fait, ils seraient moins ignorants et plus utiles pour le Québec.
    Les médecins québécois sont les derniedrs en médecine alternative, par chance que nous avons des exceptions comme Jean-Yves.
    Bonne résolution pour 2012

    [Répondre]

  14. J.Ls Boivin M.D. dit :

    Mon Cher M . Lavigne ,
    Comme bien des gens ignares de la médecine traditionnelle ,vous êtes porté à la généralisation et vos attaques à l’emporte pièce telle :  » Les médecins n’ont pas le temps de lire après leurs six années
    d’études  » , le prouve bien .
    Cette déclaration semble être une de vos idées favorites puisqu’elle revient dans vos deux courriels sur le sujet  » diète extrême et élimination du diabète  »
    Vous n’avez pas confiance à la Médecine traditionnelle et c’est votre droit .
    Quant à vos opinions sur la Médecine alternative , en ajoutant les bémols requis à vos opinions quelquefois  » ex cathedra » je dirais que je suis d’accord avec beaucoup de vos prises de position en particulier sur l’augmentation des connaissances des médecins en Médecine alternative .
    Personnellement , même en l’absence d’études hautement scientifiques , en double insu sur l’efficacité de la Spiruline , à tort où à raison , j’en suis un consommateur quotidien depuis 20 ans parce qu’elle contient les huit acides aminés essentiels que vous connaissez sûrement , à savoir : La leucine , la lysine , l’isoleucine , la méthionine ,la phénylalanine . la thréonine , le tryptophane et la valine .Parce que je sais que l’organisme humain devant les infections et certaines formes de cancer doit fabriquer des anticors et que pour ce faire il peut utiliser des acides aminés essentiels ( non-fabriqués par l’organisme),si l’alimentation en est déficiente , l’apport quotidien de ces acides aminés essentiels par la Spiruline peut aider à augmenter l’immunité .

    Comme vous semblez surpris que je n’aie pas de réponse à toutes les questions , pour employer un mot qui vous est cher , je dirai qu’il n’y a que les IGNORANTS fats qui ont les réponses à toutes les questions.

    Je dirai de plus , comme je l’ai dit à M . Arsenault , que , devant un article comme
     » Diète extrême et l’élimination du diabète  » je préfère l’opinion d’un endocrinologue-diabétologue que l’opinion d’un patient diabétique si cultivé soit-il.

    N.B. Il y a intérêt à relire le commentaire-courriel de Marianne qui est rempli de sagesse , de discernement et de pondération .

    N.B. Quant à votre commentaire sur M . Dionne , je suis pleinement d’accord . Ses interventions sont toujours pertinentes et objectives .
    Bonne année 2012 bien en Santé , à vous et à tous les amis de M.Dionne .

    J.Ls Boivin .D.

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Dr Boivin et Richard Lavigne,
    Il faut faire attention de ne pas tout mélanger et surtout de ne pas mettre tout le monde dans le même bain.
    Les 2 clans qui s’opposent (les traditionnels vs les médecines classiques) tireraient profit à collaborer. Dans les deux cas, si on utilise une vision en tunnel, similaire à celle des religions, le plus grand perdant est l’utilisateur.
    Le monde traditionnel peut s’améliorer par la science et la médecine classique par une ouverture vers les autres approches.
    Dès qu’on tombe dans les généralisations, on envenime le débat et le dialogue devient impossible.
    De plus, les individus (praticiens et médecins) sont tous différents ET la plupart du temps prennent leurs distances par rapport aux discours officiels de leurs groupes respectifs.
    Je m’évertue à publier des billets qui sont porteurs de controverses et d’information pour, justement, ouvrir à la discussion et non à la tension.
    En terminant, la plus grande sagesse est justement de considérer ses limites et de dire : j’aurais besoin de l’opinion d’un autre.
    Santé et Bonne année.
    Jean-Yves

    [Répondre]

  15. J.Ls Boivin M.D. dit :

    Bonjour M .Dionne ,

    Comme vos autres commentaires que j’ai eu le plaisir de lire jusqu’ à date , votre dernière mise au point est , on ne le peut plus , empreinte de sérénité et de justesse .

    Je m’excuse du lapsus scriptae dans mon texte à M.Lavigne . Au lieu de Médecine traditionnelle qui est aussi appelée Médecine alternative , évidemment j’aurais dû écrire : Médecine conventionnelle ou classique( comme vous le dites ) .

    J.Ls Boivin M.D.

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Dr Boivin (ou comme à mon habitude Bonjour J.Ls)
    Merci pour votre commentaire. Je m’efforce par mes divers moyens d’établir des ponts entre 2 univers qui ne se parlent pas. Il est vrai que, de part et d’autre, on retrouve son lot d’inepties et de dogmes non fondés, mais il me semble que la collaboration et une tentative de comprendre le point de vue de l’autre seraient beaucoup plus efficace que de garder le statu quo.
    Au plaisir et merci de me supporter.
    Santé!

    [Répondre]

  16. richard lavigne dit :

    Au Dr Boivin,
    je bien satisfait de connaître l’opinion d’un MD, c’est rare.
    Malheureusement mon endo, très spécialisé en diabète, n’a pas le temps de comprendre la médecine alternative tellement il a de clients.
    Cependant, Je fus le premier a dire non au médicament AVANDIA, avant même que la Ramq l’approuve car déjà les milliers de poursuites annonçaient la mort de ce produit.
    Pour être utile, les utilisateurs ou leurs familles devraient être informé que la pharmaceutique a règlé pour $3milliards US. Alors, les utilisateurs du Québec peuvent s’informer des conditions pour rendre valide leur participation à ce pactole.
    Grand service pour ouvrir les yeux de nos québécois. Et bien d’autres que mes lectures journalières depuis internet s’ajoutent.
    PS: Saviez-vous que 22 des 24 médecins sur le conseil des approbations de nouveaux médicaments de la Clinique Mayo ont avoué avoir été payé par lespharmaceutiques ?
    richard Lavigne, B.A.A., plus finance, plus cert. publicité de l’un de Mtl

    [Répondre]

  17. Sophie dit :

    Bonjour,
    Je suis d’accord avec M. Lavigne. Les médecins sont incroyablement prompts à prescrire des médicaments à la va-vite. On va au «sans rendez-vous» pour 2-3 ennuis et alors qu’ils pourraient faire des liens entre ces problèmes (ex. : anxiété, eczéma, maigreur, etc.), les docteurs refusent d’examiner plus d’un symptôme par visite. Résultat, pour l’eczéma, je me suis retrouvé à plus d’une reprise avec de la cortate et des antibiotiques (de quoi envenimer mes allergies); pour l’anxiété, des antidépresseurs (deux prescriptions d’un an chacune, dont je ne sais que faire puisque je ne les supporte pas du tout) et des benzodiazépines. Avec toutes ces prescriptions (remboursées par les contribuables), il ne faut pas être surpris du marché noir florissant, entre autres dans les universités!

    Bref, désolée du pavé, mais cette machine me met hors de moi! D’autant plus quand on sait que les médecins en qui il faudrait avoir «dont» confiance sont influencés par un monde très lucratif, celui des pharmaceutiques. Alors, moi je pense que vous faites bien, M. Lavigne, d’essayer de réduire votre apport de sucre et de féculents (ce qui me semble très sensé) plutôt que d’avoir risqué de mettre en péril votre coeur avec du AVANDIA!

    [Répondre]

    richard lavigne répond:

    Bonjour,

    Et pourtant, grand silence au Québec.
    Si les québécois avec prescription de AVANDIA, seraient informés publiquement, eux ou leurs familles pourraient peut être éligibles à un magot ou peut-être poursuivre leur docteur, le ministre de la santé, maintenant que le fabricant a avoué.
    l’ignorance, mot d’ordre au Québec

    [Répondre]

  18. Albert Yvon dit :

    Bonjour,
    Je voudrais ajouter une voix à la chorale pour dire qu’il est tout à fait possible de mettre son diabète (typ2)en rémission complète. Je vous propose d’aller voir le site de Th.Smith ingénieur en électronique de 65 ans : glycémie à jeun 350mg et 550mg après un repas…retour à la normale en 107 jours site : healingmatters.com/index.htm Son livre : Insulin :Our Silent Killer (grrr!). Autre site très instructif: http://www.diabetes-book.com du Dr Richard Bernstein. Il tient sous le boisseau un diabète de type 1 depuis 64 ans (record du monde)et il aide par son livre et ses conférences les diabètes de type 2. On peut lire de très larges extraits de son livre en ligne sur http://www.diabetes-book.com/readit.shtml Pour Marianne, Cl. Leboeuf et le Dr Boivin je voudrais dire que lorsque l’on réduit les glucides et les féculents qui ne sont que des sucres, on peut manger à sa faim sans problème; il faut augmenter ses rations de légumes cuits et crus et surtout augmenter les graisses! Ce sont les sucres qui font grossir et vous rendent malades, pas les graisses. L’important c’est de bien comprendre qu’il ne faut pas n’importe qu’elle graisse mais de bonnes graisses crues : beurre au lait cru (mieux que pasteurisé), graisse de coco, graisse de canard/oie, huile d’olive. Vous pouvez manger aussi des oeufs (à la coque encore mieux)de poules élevées en plein air et non en batterie dans une cage, du boeuf, agneau, poulets etc élevés également dans de bonnes conditions, etc… et vous pourrez guérir. A noter que le plus souvent les diabétiques prennent aussi des statines pour traiter le cholestérol ce qui n’arrange nullement leur santé. Lisez le blog du Dr Michel de Lorgeril ou le livre d’A.Colpo ou visitez le site du Dr Mercola sur le sujet.
    Santé!

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Albert Yvon,
    Si le diabète type II est un épuisement du système parce que trop de sucre et pas assez de micro-nutriments pour le métaboliser, alors, il est évident que réduire dramatiquement les sucres, féculents et surtout le blé peuvent renverser le diabète. La même réalité est vraie pour la maladie cardiaque. Une approche alimentaire et habitude de vie suffisamment forte peut renverser la maladie cardiaque comme l’a démontré Dr Dean Ornish et ses collaborateurs.
    Santé!

    [Répondre]

  19. Carole Vincent dit :

    Je ne savais pas ou mettre ma question, comme cet article traite du diabète, je la pose ici:

    J’en reviens pas!!!!

    Ma fille souffre d’ovaires polykystiques et par conséquent de troubles métabolique, elle est obèse et elle voit une diététiste depuis peu.

    Comme elle travaille tout de suite après l’école, cette dernière lui a conseiller les barres Glucerna en collation pour ces jours là ou elle n’a pas le temps de manger. Je lui en ait acheter et je suis consterné par la liste des ingrédients, surtout par celui-ci: Sirop de maïs riche en fructose.

    Il me semble que c’est une aberration, qu’en pensez-vous? Y aurait t il une alternative aux barres Glucerna?

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Carole,
    Oui, c’est une aberration.
    Le syndrome de l’ovaire polykystique est une forme de syndrome métabolique ou encore, si vous préférez, de diabète. Votre fille doit couper les sucres et les féculents pour s’en sortir. Autrement, elle ne fera que surfer sur la maladie sans jamais s’en éloigner.
    Santé!

    [Répondre]

  20. richard lavigne dit :

    REbonjour,
    Maigrir c’est difficile et encore plus à 72 ans. l’hiver est néfaste pour mon poids.

    Lorsque je me retrouve à mon poids normal, c’est à dire que j’ai 6 kilos de trop présentement que je vais perdre avec beaucoup de marche en forêt av ec mes deux chiens de chasse, c’est le début de la belle saison.

    On peut nommer la diète pour diabétique mais moio je considère en fait qu’il faut rayer de son vocabulaire les aliments quifont réagir notre diabète, notre glycémie et cela oour la vie.
    J’y pense 24 heures par jour afin de respecter cette r`gle.

    - Pas de produits comme glucerna, bonbons etcx..
    - Un diabétique se doit de prendre un lot de vitamines: Chrome, ubiquinone, Omega 3( krill), curcumin, alpha lipoique acide, B100,D3, huile d’onagre,E, C ail, Gymnema Sylvestre, Ginkgo Biloba( les fruits ( berrys a et low fructose, chrome picolinate( avec vanadium) cannelle etc.
    Je prends plus de 14 vitamines, minéraux par jour, plus 3 x Methformin( J’aimerais bien participer à une recherche, à savoir, parmi les diabétiques prenants methformin depuis au moins 3 ans, combien sont morts du cancer( moi, ça fait 12 ans) car plulsieurs recherchistes, médecins, prétendent que methformin protégerait aussi du cancer.

    Donc pour moi, qui n’est pas bon avec la cuisine et la bouffe, c’eat très difficile de bien manger car toutes les diètes pour guérir du diabète,c’est toujours avec les aliments en premier.

    J’ai lu:Diabetes reversal par Barton publishing ( les 2 éditions)
    -The 30 day day diabetes cure par DR Stefan Ripich,
    -Cure for diabetes par Gabriel Cousens , MD
    -The na study par T.Colin Campbell, Phd etc.
    - The Sugar Fix, par Richard J. Johnson. Md et de nombreux autres professionnels Dont Mercola, Witaker, Sears, Cutler etc, etc..
    Qui veut, peut.
    Lire est la meilleure motivation pour vivre longtemps avec son diabète.
    Et je suis toujours 6 et mieux tous les matins, toujours low-cholestérao ( au 15 jours, test chez mon pharmacien) et cel sans statine ou produit cholestherol.

    Bonjour et à la prochaine fois

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bravo Richard,
    Comme vous le dites si bien : quand on veut, on peut. Le problème des gens n’est pas le pouvoir, mais bien le vouloir .
    Santé!

    [Répondre]

  21. richard lavigne dit :

    Rebonjour,

    Ce matin, la Hongrie affirme qu’elle n’acceptera plus de fournir les médicaments gratuits si le patient ne respecte pas les contrôles, ne respecte pas la diète, spon poids etc..

    L’allemagne veut offrir aux diabètiques le droit à une seule bandelete d’analyse de la glycémie parce que ces bandelettes sont dispendieuses et augment le budget.

    Comme le diabète sera la maladie à surveiller puisque le nombre est toujours croissant, est-ce croire qu’un jour notre gouvernement demandera aux diabétiques de se serre la ceinture…?

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Richard,
    Tant que nos gouvernements seront à la solde des compagnies, je doute que la notion de responsabilité de sa santé passe de l’avant…
    Santé!

    [Répondre]

  22. Mouton noir dit :

    Cet article rejoint un reportage vu récemment sur les effets du jeûne.

    En union soviétique, l’effet thérapeutique du jeûne a été longuement observé sur des pathologies telles que les rhumatismes, les maladies psychologique et le diabète …

    Ce reportage n’a pas manqué de me faire penser à pas mal d’informations apprises sur le sucre via d’autres livres comme sugar blue ou anti-cancer qui prétendent l’un que le sucre serait responsable (de manière directe ou indirecte) du diabète, mais aussi des maladies neuro-psychologique, l’autre que le sucre augmentent les facteurs inflammatoires dans le corps.

    Une étude en cours aux USA tente à valider officielleemnt le fait que le jeûne améliore le traitement contre le cancer et en atténuant les effets indésirables (chimio) et que même seul, le jeûne a déjà un effet positif sur le cancer ! (Or on sait que le cancer se nourrit de sucre …)

    En jeûnant, d’après le reportage, le corps épuiserait ses réserves de glucose en 24h, après quoi pour survivre, il va fabriquer un succédané de glucose en puisant dans les graisses du corps, principalement du foie. Seulement ensuite, il va épuiser les protéines et donc les muscles.

    (NB : attention, au bout d’un moment, si le corps humain a perdu 50 % de ses protéïnes, il est en danger de mort. (coeur qui lâche). Cependant, pour arriver à cette extrême, il faudrait jeûner plus de 40 jours.)

    Tout semble se tenir à mes yeux … En éliminant le sucre de l’organisme et en repartant à « zéro » par un jeûne plus ou moins prolongé, suivi par la reprise d’une alimentation équilibrée et sans sucre, on peut renverser un certain nombre de problème de santé acquis pourtant pour être incurable…

    En Russie et en Suisse, il existe des centres de jeûne thérapeutique. En Allemagne, une semaine de jeûne suivi dans un milieu hospitalier est remboursé par la sécurité sociale …

    Tout ceci mériterait des études scientifiques attentives pour comprendre ces mécanismes et en tirer des protocoles de soins sérieux …

    Mais héla, tout ceci ne se sait pas et ne se saura pas, … car tout ceci n’apporte aucun dollar dans la poche des industriels pharmaceutiques.

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Mouton noir (J’aime bien votre pseudonyme),
    Il y a, ici, des centres de santé qui prônent un jeûne sous surveillance comme le centre Val Santé à Rawdon. Il a été fondé par… un pharmacien. Comme quoi, on peut quand même en sortir.
    Santé!

    [Répondre]

Inscrire un commentaire