Des suppléments responsables de l’augmentation des cas de toxicité au foie?

Lors du congrès de l’Association américaine pour l’étude des maladies du foie (American Association for the Study of Liver Diseases), qui se tenait à Washington DC du 1er au 5 novembre, la toxicité hépatique a fait l’objet d’une conférence présentée par le Dr Victor Navarro. Le journal Medpage Today relate ses propos.(1) Ainsi, selon ce médecin, les cas rapportés de toxicité du foie causés par des substances médicamenteuses (incluant les médicaments en vente libre et de prescription, les plantes médicinales et les suppléments alimentaires) ont plus que doublés entre 2004 et 2012.

Les résultats présentés sont tirés d’une compilation de 845 cas répertoriés par le réseau de centres de recherche américains Drug-Induced Liver Injury Network (DILIN). Ces cas sont compilés parce que, selon la documentation, ils sont «probablement, très probablement, ou certainement dus à l’agent suspectés» (probably, very likely, or definitely due to the suspected agent). De ces 845 cas, 136 seraient causés par des plantes médicinales ou des suppléments alimentaires (dont 44 à 51 cas seraient dus à la prise de suppléments pour culturistes). Les 709 autres cas seraient attribuables aux médicaments de vente libre ou de prescription.

Dans le reportage de Medpage Today, l’accent est évidemment mis sur la dangerosité des produits de santé naturels. On ne fait pas de cas des 709 personnes (84%) dont la toxicité hépatique est attribuable aux médicaments. On nous sert donc la ritournelle habituelle à propos du manque de contrôle de qualité, de la présence de certains ingrédients sans que ceux-ci soient mentionnés sur l’étiquette ou, à l’inverse, de l’absence d’ingrédients mentionnés sur l’étiquette.

Question contrôle de qualité

J’ai souvent mentionné que les produits américains souffrent d’un manque de contrôle de la qualité. C’est vrai et c’est peut-être une explication de la hausse de cas de toxicité hépatique. Par contre, cette situation est en train de changer. En effet, la FDA (Food and Drug Administration) est consciente du problème et a implanté des normes de contrôle de qualité très sévères qui s’appliquent depuis 2011.

Les données qu’on nous présente reflètent la situation aux États-Unis à partir de 2004. Il faudra donc attendre les résultats des prochaines années pour voir si les produits de santé naturels aux États-Unis vont passer de « beaucoup plus sécuritaires » que les médicaments à « extrêmement plus sécuritaires ». ;-)

Relativisons…

D’emblée, il faut prendre un peu de recul face aux résultats présentés parce qu’ils n’ont pas été publiés. Ils n’ont donc pas été révisés par des pairs non impliqués dans cette recherche. Ceci étant dit…

Relation de cause à effet

La relation de cause à effet, dans ce genre de présentation, n’est pas déterminée. On fait habituellement appel à des questionnaires, et rarement à l’identification réelle de la substance par des prises de sang ou des biopsies.

Le cas de l’acétaminophène

Sans vouloir minimiser le problème présenté ici, il faut savoir que l’acétaminophène seule cause plus de 400 décès annuellement aux États-Unis. La toxicité de l’acétaminophène est essentiellement une toxicité du foie non réversible.(2) Notez que, à ma connaissance, tous les cas rapportés concernant les plantes et suppléments alimentaires étaient réversibles.

Capacité de détoxication du foie

Nous avons déjà vu que la consommation de boissons riches en fructose, comme les boissons gazeuses, affectent le foie (Nouvelle tendance: le foie gras, Le fructose rajouté: un autre «clou de cercueil»). Ces effets sont endémiques et diminuent la capacité du foie à détoxiquer ce qui aurait dû l’être facilement. L’augmentation de la consommation de ces boissons pourrait aussi être responsable, du moins en partie, de l’augmentation des cas de toxicité hépatique rapportés.

Suppléments pour culturistes

Les suppléments utilisés par les culturistes sont notoirement douteux. Malheureusement, la quête de performance à tout prix mène souvent à la consommation de produits dangereux (voir la série d’articles à ce sujet). À ce propos, en 2009, la FDA a poursuivi la compagnie bodybuilding.com pour avoir ajouter des substances illicites à ses produits. On y a retrouvé, entre autres, des stéroïdes anabolisants.(3) Ces poursuites se sont soldées, en 2012, par une amende salée de 7 millions de dollars.(4) La saga se continue encore aujourd’hui, avec des retraits de produits et d’autres poursuites criminelles.(5)

Bref…

Le problème de contrôle de qualité des produits de santé naturels est en voie de disparition au Canada et aux États-Unis et, de façon générale, les produits de santé naturels demeurent très sécuritaires, beaucoup plus que les médicaments.

Les trois conseils à retenir avant de consommer un produit de santé naturel sont les suivants :

  • N’achetez jamais de produits non approuvés (je pense ici surtout aux produits vendus dans les gyms) ou sur le marché noir.
  • Si vous prenez des médicaments, consultez votre pharmacien pour savoir si le PSN peut interagir avec votre médication.
  • Si vous souffrez d’une condition médicale particulière ou que vous êtes enceinte ou allaitez, consultez votre pharmacien ou votre médecin avant de prendre un PSN.

 

Références:

  1. Smith, Michael. Supplements Blamed for Liver Toxicity. Nov 6, 2013 sur Medpage Today.
  2. Acetaminophen and the Liver: Poison or Panacea? Présenté par William M. Lee. MD
  3. FDA muscles up on Bodybuilding.com, Web site suspected of selling steroids. http://www.nydailynews.com/sports/more-sports/fda-muscles-bodybuilding-web-site-suspected-selling-steroids-article-1.403933#ixzz2jyaupz5m
  4. Bad Supplements At Bodybuilding.com – $7,000,000 FDA Fine
  5. May 22, 2012: Bodybuilding.com, LLC and Jeremy DeLuca Plead Guilty in Federal Court to Violating FDCA http://www.fda.gov/ICECI/CriminalInvestigations/ucm305494.htm

24 réflexions au sujet de « Des suppléments responsables de l’augmentation des cas de toxicité au foie? »

  1. stéphanie

    Bonsoir Jean-yves!

    Suite à la lecture de votre article je ne vous cacherai pas que je suis paniqué, angoissé et anxieuse car je souffre de SDCR ( syndrome de douleur complexe régionale) ou communément nommé algodystrophie réflexe depuis plus de
    10 ans et je dois prendre énormément de médicaments afin de pouvoir fonctionner et supporter ma douleur.

    Je pourrais comparer ma douleur qui est de type neuropathique à celle du zona et elle se situe dans mon pied gauche, suite à un bête accident qui m’a causé une grave entorse au pied et probablement une blessure à un nerf du pied.

    Bref, je dois prendre plusieurs médicaments dont de la codéine combiné à de l’acétaminophène ( ratio-emptec). J’en prend 5 à 6 par jour! Au début lorsque je me suis fait cette blessure je prenais environ 3 à 4 emtec par jour mais au fil du temps mon corps s’y est probablement habitué ce qui fait qu’aujourd’hui pour arriver à ne pas avoir trop mal, je dois en prendre plus.

    Il y a un peu plus de 2 ans, j’ai passé un échographie car j’ai des problèmes de fibromes à l’utérus, et ils ont m’on dit que j’avais 2 angiomes sur le foie. J’étais inquiète mais ils m’ont dit que ce n’était pas grave que j’avais probablement ça depuis la naissance , que c’est comme une tache de vin ou de naissance, mais sur le foie!

    Par la suite, je me suis interrogé et je me questionne vraiment à savoir si ce ne serait pas justement l’acétaminophène contenu dans le ratio-emtec que je prend qui aurait pu me causer ces 2 taches sur le foie, j’ai demandé à mon pharmacien et il m’a dit que non. J’en doute un peu. Je ne bois jamais d’alcool.

    Si il s’avère que l’acétaminophène contenu dans ma codéine ait causé ces taches sur mon foie, est ce que cela voudrait dire que mon foie est intoxiqué ? Et comme tu le dis dans ton article c’est irréversible ?

    J’ai essayé bien des choses afin de venir à bout de ma douleur ( tens, ergothérapie, naturopathie, osthéopathie, physiothéapie etc). Rien n’y fait, il n’y a que les anti douleur qui calme un peu ma douleur mais elle ne disparaît jamais, je vis chaque minute avec! Il y a des jours ou c’est très difficile! Et comme mon handicap est invisible, je dois endurer cette douleur et ne peux en parler personne ne peut comprendre ce genre de douleur car elle n’est pas fréquente!

    Je ne peux pas croire que j’ai passé ma vie à faire attention à ce que je mange, à faire de l’exercice et prendre soin de ma santé pour avoir un foie « foutu » à cause d’un antidouleur que je suis prise pour avaler parce que ma douleur est intenable!!!

    Je suis très inquiète car je dois prendre mes médicaments sinon ma vie serait un enfer!

    Si vous avez 2 minutes pourriez vous me répondre franchement et me dire si les antidouleurs entre autre, le ratio-emtec peut m’intoxiquer le foie car malgré le fait que mon pharmacien me dise que non, je ne le crois pas est ce que j’ai raison de m’inquiéter ?

    merci de me répondre

    Répondre
    1. Laurence

      Bonjour Stéphanie,
      Je vous conseille fortement de vous renseigner sur le  »régime hypotoxique » du Dr. seignalet, promu au Québec, par Madame Jacqueline Lagacé,

      Cordialement,
      Laurence

      Répondre
          1. stéphanie

            merci je vais le lire!
            Plus on apprend de choses plus on peut prendre soin de notre santé!
            Je vais le lire de ce pas !

    2. Marie

      Bonjour Stéphanie,

      Je comprends votre situation puisque je souffre d’algodystrophie MID depuis 2 ans et demie. J’ai, tout comme vous, essayé plusieurs approches thérapeutiques, plusieurs en vain et à grands frais.

      J’ai arrêté toute la médication chimique puisque je la tolère très mal, et donc j’ai dû trouver des alternatives.

      Voici ce qui semble donner le plus de résultats pour moi, après plusieurs essais erreurs :

      – régime hypotoxique (agit sur les types de douleurs et l’inflammation) ;
      – crème livrelief (antinévralgique)- ma physiatre a accepté de me la prescrire pour qu’elle me soit remboursée.
      – curcumine comme antiinflammatoire (2 capsules de natural factors – seule marque avec laquelle j’ai eu des résultats sur les 3 essayées)+ curcuma
      – omegas 3 comme antiinflammatoire et humeur
      – supplément vitamines D, B, minéraux
      – millepertuis et fleurs de bach pour l’humeur
      – millepertuis (hypericum en homéopathie)comme antinévralgique neuropathique
      – traitements hydrothérapie, physio, PRI, hypnose et cohérence cardiaque.

      J’espère que ces options seront vous inspirer et vous donner confiance en votre guérison totale. Noter que je n’ai aucune formation spécialisée, il s’agit de constats sur mon propre corps et sur l’évolution de ma maladie, mais vous pouvez toujours vous informer à savoir si cela peut vous convenir.

      Courage, Marie

      Répondre
      1. stéphanie

        Bonjour Marie!

        Je suis bien heureuse que vous ayez réussit à contrôler votre douleur, je ne sais pas à quel endroit votre douleur se trouve mais peut importe, une douleur neuropathique selon les dires de plusieurs spécialiste, physiothérapeutes etc. C’est une des pires douleurs à gérer.

        Mais depuis 10 ans, je ne me laisse pas intimider par le simple fait qu’on puisse dire que j’ai une douleur qui n’est pas commune.

        Pour une novice comme moi, ce que vous énumérez me semble complexe même si il y a bien des choses que je mets déjà en pratique tel que omegas 3, vitamines et minéraux etc. Par contre je retiens et vais m’informer sur votre suggestion du millepertuis et j’en parlerai à mon médecin.

        Dans mon cas, après 10 années c’est très difficile de sevrer mon corps des médicaments antidouleur. J’ai tenté à plusieurs reprises de diminuer les prises de mes médicaments, la douleur devient alors intolérable à la fin de la journée! Vous savez certainement de quoi je parle…

        Merci pour vos très bonnes suggestions, je pense que j’aurais de la lecture à faire cet hiver!

        Répondre
  2. stéphanie

    Jean-Yves c’est encore moi, désolé, j’ai encore quelques questions…

    J’ai l’intention de prendre de l’HTS bio-identique sous peu ( prométrium ou crème à la progestérone et estrogel) si besoin est car je vais consulter un médecin spécialisé dans l’hormonothérapie la semaine prochaine.

    J’ai des fibromes et je suis persuadé que je manque de progestérone, j’ai tenté par moi-même de me doser à partir d’une crème à la progestérone ( bio-équilibrum et une autre Renewed Balance) mais chaque fois j’ai d’affreuse douleur à l’utérus et lors de mon dernier essai j’ai eu des saignements alors que je venais juste de terminer mes menstruations 4 jours avant et que je ne saignait plus. Comment expliquer ça ?

    Est-ce que mon foie pourrait mal absorber la progestérone même en crème et bio-identique en plus ?

    Quels sont les symptômes d’un foie intoxiqué ?

    merci de me répondre de nouveau !

    Répondre
    1. JYD Auteur de l’article

      Bonjour Stéphanie
      Dans un cas comme le vôtre, il est primordial d’avoir l’avis médical. Les hormones demandent du doigté. Ce n’est pas pour rien que les hormones de remplacement sont sous prescription médicale. Si le produit bio-équilibrum est disponible sans prescription, alors, je ne sais pas ce qu’il contient.
      Sans être un spécialiste, ce que j’ai lu ne me porte pas à croire que la progestérone en crème est efficace. Ce n’est pas à cause de votre foie.
      À ce titre, toute les crèmes ne sont pas identiques. Certaines formulations seront beaucoup efficaces pour faire pénétrer les hormones.
      Les symptômes d »un foie en mauvais état commencent par fatigue, étourdissement, nausée, langue épaisse. Ensuite viennent des symptômes de jaunisse comme la peau qui fonce et le blanc des yeux qui jaunit.
      Par contre, rendu là, on parle de maladie (hépatite ou autre) et non de simple engorgement.

      Un angiome est une variation des vaisseaux sanguins. Sur la peau, on appelle ça une tache de vin ou tache de naissance. Mais le processus peut arriver partout dans le corps. http://fr.wikipedia.org/wiki/Angiome

      Donc, non, un angiome ne signifie en aucun cas une atteinte du foie.

      L’acétaminophène peut altérer le foie c’est vrai. Par contre, les symptômes sont évidents.
      Supposons que vous ayez dépassé votre seuil de tolérance. Les symptômes décrits plus haut se présenteraient. Alors, simplement en cessant l’acétaminophène votre foie a la capacité de se régénérer. Le foie est le seul organe qui a cette capacité.
      Par contre, dans les cas des usages à haute dose qui continuent après les signes d’alarme, alors les problèmes de plus en plus grave apparaissent. S’il s’agit d’une intoxication (plusieurs fois ce que vous prenez) alors c’est vraiment grave.
      Selon ce que vous m’écrivez, vous prenez 5 à 6 co par jour de emtec : acétaminophène 325mg et codéine 30mg. Total acétaminophène 1950mg + codéine 180mg. Vous êtes à un dosage élevé mais loin des doses dangereuses. Par exemple, on peut voir des gens prendre 2 co d’acétaminophène extra fort (500mg) 4 fois par jour durant des années : dose totale 4 000mg par jour.
      Ces doses sont encore sécuritaires pour la majorité des adultes.
      Si vous pensez que votre dose actuelle peut être dommageable, alors je vous suggère de prendre du N-acétyl cystéine (disponible en boutique ou en pharmacie) 500mg 1 à 2 fois par jour. Ainsi, vous donnez à votre foie ce qu’il faut pour détoxiquer l’acétaminophène. Voilà
      D’ici là, si la douleur est assez localisée, je vous suggère d’essayer un produit topique à appliquer sur la région, le LivRelief quelques fois par jour.
      Vous verrez bien.
      Santé!

      Répondre
      1. stéphanie

        Je vous remercie beaucoup pour votre réponse!

        Vous me rassurez beaucoup car avant ma blessure et cette douleur chronique je ne prenais jamais de médicament
        ( même pas d’acétaminophène).

        Vous parlez de N-Acétyl cystéine, je peux prendre ce produit en même temps que mes antidouleurs?

        Et le produit topique dont LivRelief est-ce l’équivalent des crèmes à la capséine ? ( je ne sais pas si j’ai bien écrit le nom)

        Le produit topique dont je parle est un onguent qui, je crois est fait à partir de piment du moins c’est ce que j’en ai compris. Je ne sais pas si le produit fonctionne car j’avais la crainte que ça puisse me brûler sur la peau et activer le nerf de mon pied et empirer du fait même ma douleur.

        Ma massothérapeute m’a parler des vertus de l’argile est ce vrai ? Est-ce que cela peut fonctionner même après 10 ans après ma blessure ?

        merci de me répondre si vous avez un peu de temps car j’imagine que vous êtes très sollicité!

        Répondre
        1. JYD Auteur de l’article

          Bonjour Stéphanie
          1- oui le N-acétyl cystéine peut être pris en même temps que l’acétaminophène
          2- le Liv Relief est basé sur la rutine qui lorsqu’elle pénètre suffisamment agit comme un anti-inflammatoire.
          3- la capsaïcine est bien extraite du piment fort. Elle agit en « vidant les terminaisons nerveuses » et donc empêche la sensation de la douleur. Oui, elle peut cause une sensation de brulure au début mais tant que la peau n’est pas lésée, cet effet est mineur.
          4- plus temps avance, plus les chances de succès sont faibles mais jamais nulles.
          5- Avez-vous consulté en homéopathie ?
          Santé!

          Répondre
  3. anna maria de luca

    Bonjour M. Dionne, je prends 6 capsules de 500 mgs d’oméga 3 par jour (ADH:200mgs+AEP:300mgs). Est-ce que l’oméga3 peut-etre toxique pour le foie ou ya-t-il une limite à ne pas dépasser. Merci de prendre le temps de nous renseigner et de nous lire. Anna.

    Répondre
    1. JYD Auteur de l’article

      Bonjour Anna Maria
      Non, la dose de 3000 mg d’oméga 3 est dans les dosages anti-inflammatoires mais loin en dessus des dosages possiblement dangereux. Le premier symptôme de surdosage serait des selles molles et huileuses. Ce symptôme n’est pas un symptôme de toxicité mais plutôt un réflexe du corps pour limiter l’absorption.
      De plus dites-vous que les Inuits consomment naturellement 10g et plus.
      Santé!

      Répondre
    1. JYD Auteur de l’article

      Bonjour Zoé
      Non, les noms commerciaux ne sont pas disponibles sur l’étude. Par contre, ne vous en faites pas. Il s’agit d’un document américain et non canadien.
      Santé!

      Répondre
  4. Ping : Des suppléments responsables de l’augmentation des cas de toxicité au foie? | Tu dois nourrir ta vie!!

  5. jackie mercier

    bonjour, mon mari esst atteint de la névralgie dutrijumeau – et peut on en guerir, son medecin lui a prescrit de la morphine ……. merci de répondre a ma demande qui pourra peut etre aider d’autres personnes.
    s

    Répondre
    1. JYD Auteur de l’article

      Bonjour Jackie
      Cette névralgie ou tic douloureux porte bien son nom. En pharmacie, l’ibuprofène à 600mg (max 4 fois par jour) est recommandé et probablement aussi sinon plus efficace que la morphine. Mais c’est à évaluer cas par cas. L’ostéopathie et/ou l’acuponcture sont aussi à évaluer.
      Dans les produits naturels, j’essaierais le Liv relief, une crème en application locale, sur toute la région (incluant le cuir chevelu) aussi souvent que nécessaire.
      Pas de miracle mais des avenues possibles de soulagement.
      Bon courage.
      https://www.facebook.com/pages/Névralgie-du-Trijumeau/119477331419939
      Santé et bonne année 2014 puissiez-vous trouver une solution durable.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>