Publicité
Imprimer cet article

Conserver une peau souple, même après la ménopause

Avec l’âge, la peau perd de sa souplesse et devient plus sensible, plus sèche et plus rugueuse. Même les personnes qui ont toujours eu une peau normale à grasse se retrouvent, à divers degrés, avec une peau plus sèche, plus ridée, plus inconfortable. C’est un phénomène tout à fait normal, mais qui a dit que ce qui est normal est forcément acceptable? Une peau plus sèche, ça peut toujours aller. Mais, avec le passage du temps, la peau perd la capacité de se réparer et de maintenir son intégrité. Lorsque s’installent les désagréments (irritation, rougeurs et/ou démangeaisons), c’est la qualité de vie qui est affectée!

Peau 101

La peau est constituée de 3 couches. La couche extérieure, l’épiderme, est essentielle lorsqu’il s’agit d’hydratation de la peau et de protection contre les agressions du milieu. Elle est normalement relativement imperméable tant contre l’environnement externe que contre les fuites de l’intérieur. L’épiderme, aussi appelé stratum corneum ou couche cornée, est constitué de plusieurs strates de cellules qui sont liées ensembles et créent une barrière efficace. Cette couche protectrice est composée, à l’exception des cellules basales, de cellules mortes (corne, kératine). Sur la surface de l’épiderme, un mince film de lipides (le sébum) a pour fonction d’améliorer la protection et maintenir l’intégrité de la peau.

La seconde couche, le derme, est le tissu de structure de la peau. C’est là que se retrouvent le collagène et l’élastine qui confèrent à la peau son élasticité et sa résistance. Cette couche contient également les terminaisons nerveuses et les capillaires sanguins.

La troisième couche, l’hypoderme, est constituée essentiellement de tissu graisseux. L’hypoderme sert à absorber les chocs et à maintenir la résistance du reste du tissu cutané. Les artérioles et veinules nutritives passent dans ce tissu avant de se diviser en capillaires.

Les couches de la peau

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Peau

 

 

 

4- Épiderme

 

5- Derme

 

6- Hypoderme

 

 

 

 

 

Processus de la sècheresse

La sècheresse de la peau commence par une perte d’intégrité de l’épiderme. On compare souvent l’épiderme à un mur de brique. Ses cellules (les briques) sont normalement liées entre elles par diverses molécules comme les céramides (le mortier). Avec le vieillissement, le mortier perd en qualité et en quantité et l’humidité interne fuit vers l’extérieur. De plus, la quantité de sébum diminue avec l’âge et cette mince couche lipidique protectrice change aussi en qualité.

Les changements du derme sont responsables de l’apparition des rides. Les rides sont la manifestation extérieure d’un processus interne dans lequel les fibres de collagène et d’élastine sont oxydées et se lient ensemble par des liens croisés (cross-link). Ces liens affectent l’élasticité du derme, le rendent plus rigide. Graduellement, les rides apparaissent et les tissus autrefois fermes commencent à subir la gravité.

Ces 3 phénomènes (perte d’intégrité de la couche cornée, réduction du sébum et atteinte du collagène) s’associent à un quatrième: la réduction de la perfusion sous-cutanée. L’âge ainsi que d’autres phénomènes, comme le syndrome métabolique (consultez les paramètres cliniques du syndrome métabolique dans l’article La consommation modérée de fructose cause le développement du syndrome métabolique.), favorisent l’épaississement des petits vaisseaux sanguins, ce qui réduit leur calibre. Il en résulte une diminution de l’apport sanguin en nutriments et en oxygène. Ceci entraine une diminution de la vitalité des cellules de la peau et aggrave les 3 autres phénomènes.

Le phénomène de vieillissement de la peau est amplifié par la chute d’hormones associée à la ménopause. Plusieurs structures de la peau sont en effet estrogéno-sensibles. Lorsque les taux d’hormones baissent, le vieillissement s’accélère. C’est pourquoi plusieurs femmes constatent un flétrissement de la peau à cette période de la vie déjà difficile. Les femmes qui utilisent l’hormonothérapie bio-identique voient l’état de leur peau s’améliorer.

Quoi faire?

Deux approches complémentaires sont utiles pour améliorer l’hydratation de la peau:

  • De l’extérieur, par l’application d’hydratants de qualité;
  • De l’intérieur (systémique), via la nutrition et les suppléments.

Si vous avez la peau sèche, la première chose à faire est d’appliquer une crème hydratante. Assurez-vous non seulement d’utiliser un produit de qualité (voir Notre peau quotidienne), mais aussi de choisir un hydratant qui vous convient. Votre peau est unique. Elle ne réagit pas comme celle de votre ami(e) et sa réponse varie aussi dans le temps et d’une saison à l’autre. Il faut donc fonctionner par essais erreurs. Certaines crèmes seront peut-être trop grasses, d’autres pas assez. De plus, les parfums contenus dans certaines crèmes et lotions commerciales peuvent augmenter l’inflammation sous jacente et aggraver l’état de la peau plutôt que de l’améliorer.

L’article Avoir une belle peau! donne une liste des aliments à privilégier et de ceux à éviter pour favoriser la santé de la peau. Si vous voulez faire un pas de plus, voici quelques suppléments qui aident, par divers mécanismes, à améliorer l’intégrité de la peau (ce sont des nutriments que vous pouvez aussi retrouver en moindre quantité dans l’alimentation):

  • Les polyphénols du cacao et du thé vert;
  • Les omégas 3 (végétaux aussi bien que de poisson);
  • Un oméga 6 particulier, l’AGL, que l’on retrouve dans les huiles d’onagre, de bourrache et de chanvre et dans le cassis;
  • Certains lipides, notamment le squalane de l’huile d’olive et les céramides de l’huile de germe de blé;
  • Les carotènes, en particulier le lycopène de tomate;
  • Les minéraux: zinc, magnésium, sélénium et chrome;
  • Les vitamines E et autres antioxydants.
Partagez!

Classé sous: PeauSuppléments

Mots-clefs:

FluxCommentaires (30)

Inscrire un commentaire | Trackback URL

  1. claudette dit :

    je fais tout sa mais malgré tout la peau a perdu sa fermeté et elle est ridé quand le processus est enclanché il reste a essayer de se battre pour gardé ce qui peut l etre

    [Répondre]

  2. Line Chartrand dit :

    Le collagène peut-être ?

    Qu’en dites-vous ?

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Line,
    Pourquoi pas? Plusieurs utilisateurs rapportent des bienfaits. De plus, quelques études montrent un effet tonifiant du collagène oral sur la peau.
    Santé!

    [Répondre]

  3. Sylvie L dit :

    Il semble aussi que l’acide hyaloronique qui est utilisée pour lubrifier les articulations en cas d’artrhose est aussi utilisée localement et par voie interne, en supplémentation, est supposée redensifier la peau…. Par contre, plusieurs écrits scientifiques prétendent qu’elle favorise la prolifération du cancer… est-ce aussi la même chose pour la leucémie?

    J’aimerais l’opinion de Monsieur Dionne.
    Merci,
    http://www.denvernaturopathic.com/news/hyaluronicacid.html

    [Répondre]

    SL répond:

    Rebonjour,
    Je suis très curieuse d’avoir l’opinion de Monsieur Dionne là-dessus car l’acide hyaluronique est extrêmement efficace mais avec ce gros bémol qui plane…

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Sylvie,
    J’éviterais de partir en peur. Le document du naturopathe est plutôt contradictoire.
    1- il cite des études in vitro ou sur des souris. Il n’y a rien sur des animaux plus grands (donc plus près de nous) ni sur des humains.
    2- il cite des études qui se contredisent. Les premières mentionnent un lien entre l’acide hyaluronique du milieu et la capacité des cellules cancéreuses de se développer. Les suivantes mentionnent un effet potentiellement inhibiteur des tumeurs.
    De plus, il n’y a aucun cas rapporté d’un potentiel effet adverse dans ce sens. Finalement, l’acide hyaluronique est produit par la plupart des cellules du corps qui se « tiennent ensembles » comme le derme, le cartilage, le tissus conjonctif. La dose des suppléments est de +/- 50mg, bref, on est loin d’affecter la concentration des tissus sensibles.
    Conclusion : le lien, s’il existe, est très ténu. Je n’y crois pas.
    JYD

    [Répondre]

    Sylvie L répond:

    Merci Monsieur Dionne pour votre rétroaction!

    [Répondre]

    Sylvie L répond:

    Par contre, je constate que vous ne nous faites pas part de votre opinion sur l’effet sur la peau de l’AH prise par voie interne. J’aimerais avoir votre point de vue à ce sujet.

    Merci

    [Répondre]

  4. Lisette C dit :

    Oui, Lyne le collagène aide a garder la peau plus ferme. J’ai commencé à prendre le collagène Génacol pour mes genoux car je fais du jogging depuis environ 32 ans et j’ai constaté avec le temps que cela aide à conserver la peau plus ferme et moins ridée (mais cela ne fait pas de miracle)

    [Répondre]

    Asabelle répond:

    Bonjour Lyne et Lisette,
    Prendre de la vitamine C et de la silice produit le collagène.

    [Répondre]

  5. Carlote dit :

    Merci pour ce cours !
    Merci pour vos articles !
    Excellente continuation à vous, c’est bon pour mon instruction et donc, mon plaisir.

    [Répondre]

  6. Lynda dit :

    Est-ce que la carotte est efficace comme supplément?
    Béta carotène, vitamine A?

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Lynda,
    Absolument. Si vous en mangez tous les jours, au moins une, vous aurez votre dose de carotènes qui se transformeront au besoin en vitamine A. Pas de toxicité possible.
    Santé!

    [Répondre]

  7. Michèle dit :

    Allo Jean-Yves,

    Je lis toutes ces questions et j’ai vraiment hâte à
    tes commentaires.

    A bientôt

    Michèle

    [Répondre]

  8. Daniel dit :

    Bonjour Jean-Yves,

    La vitamine D ne peut pas nuire non plus, afin de se préserver une belle peau pas trop ridée lors de nos vieux jours !

    Concernant justement la vitamine D, saviez-vous qu’elle requiert un angle du soleil d’au-moins 50 degrés par rapport à l’horizon, afin d’être synthétisée adéquatement par la peau ? Sinon, si les rayons du soleil forment un angle inférieur à ce seuil de 50 degrés, plus aucune synthèse de vitamine D, n’est alors possible ….

    Voici à ce sujet, quelques liens, qui je l’espère, vous seront utiles et fort pertinents …. :

    http://aa.usno.navy.mil/data/docs/AltAz.php

    http://www.vitamindcouncil.org/about-vitamin-d/how-to-get-your-vitamin-d/uvb-exposure-sunlight-and-indoor-tanning/

    http://stjohns.backpage.com/HealthServices/make-the-most-of-sunshine/1951938

    http://vintagenostalgia.blogspot.ca/2012/08/sunshine-doesnt-always-give-you-vitamin.html

    Bonne Journée Santé !

    [Répondre]

  9. Daniel dit :

    ReBonjour Jean-Yves,

    Faisant suite à la synthèse de la vitamine D, ce qui voudrait dire qu’à Montréal, comme par exemple, il n’y aurait aucune synthèse de vitamine D de disponible au solstice d’été, soit le 21 juin ( 4 heures à l’ouest
    de Greenwich ou 5 heures de novembre à mars ) Coordonnées : 45 30 N 73 35 W

    Donc, aucune synthèse possible avant 10 h 10 et après 15 h 40 en ce jour le plus long de l’année. Et aucune non plus, entre le 8 septembre et le 2 avril, et ce même vers 13 hres ( soleil à son zénith ).

    Donc, pendant tout près de 7 mois par année, même en bikini, ne pensons même pas aux bienfaits des rayons UV. Ni en septembre, ni au début d’avril !

    Sans compter tous les autres jours de l’été, où la pollution atmosphérique ou le smog, la couverture nuageuse ou encore et surtout, nos occupations quotidiennes et travail, nous empêchent d’en bénéficier, ne serait-ce que de 10 à 15 minutes, surtout avant 15 hres ….!

    Bonne Journée Santé !

    [Répondre]

  10. Daniel dit :

    Bonjour Jean-Yves,

    Faisant suite à la synthèse de la vitamine D, ce qui voudrait dire qu’à Montréal, comme par exemple, il n’y aurait aucune synthèse de vitamine D de disponible avant 10 h 10 et après 15 h 40 au solstice d’été, le 21 juin. Coordonnées : longitude 73 35 W latitude 45 30 N

    Donc, aucune synthèse possible avant 10 h 10 et après 15 h 40 en ce jour le plus long de l’année. Et aucune non plus, entre le 8 septembre et le 2 avril, et ce même vers 13 hres ( soleil à son zénith ).

    Donc, pendant tout près de 7 mois par année, même en bikini, ne pensons même pas aux bienfaits des rayons UVB. Ni en septembre, ni au début d’avril !

    Sans compter tous les autres jours de l’été, où la pollution atmosphérique ou le smog, la couverture nuageuse ou encore et surtout, nos occupations quotidiennes et travail, nous empêchent d’en bénéficier, ne serait-ce que de 10 à 15 minutes, surtout avant 15 hres ….!

    Bonne Journée Santé !

    [Répondre]

  11. Daniel dit :

    Bonjour Jean-Yves,

    Voici deux autres liens web fort intéressants et instructifs, concernant les apports quotidiens recommandés ( AQR ) par les experts scientifiques … :

    http://pandemicsurvivor.com/2011/01/19/how-much-vitamin-d3-for-supplementation/

    http://emediahealth.com/2012/06/01/how-much-vitamin-d-do-i-need/

    Bonne Journée Santé !

    [Répondre]

  12. Daniel dit :

    ReBonjour Jean-Yves,

    Vous n’avez donc aucun commentaire à me formuler concernant mes 3-4 derniers commentaires des 22 et 23 septembre ?

    Bonne Journée Santé !

    [Répondre]

  13. Daniel dit :

    Bonjour Jean-Yves,

    N’avez-vous pas aucune réponse à me donner, concernant mes 3-4 derniers commentaires ( les tout derniers au bas de la liste ) sous votre article publié le jeudi 20 septembre intitulé  » Conserver une peau souple, même après la ménopause « . Rien à formuler à ce sujet …. ?

    Mes commentaires dataient des 22 et 23 septembre et sont demeurés depuis sans réponse de votre part ….

    C’était relativement à l’angle du soleil à son zénith entr’autre, pour la production de vitamine D via la peau.

    Bonne Journée Santé !

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Daniel,
    Désolé, ces commentaires ont dû passer entre les craques. Pouvez-vous me rafraichir la mémoire ?
    Mon horaire est moins chargé ces temps-ci, j’ai plus le temps pour répondre.
    Au plaisir,
    JYD

    [Répondre]

  14. claudette leboeuf dit :

    Bonjour Jean-Yves

    Je viens de lire les articles concernant un nouveau problème de peau!

    J’ai 3 rougeurs env 1/2pc sur le thorax, sous un sein, j’ai vu un dermato qui m’a traité avec l’azote mais 2 autres sont apparus depuis. Je lui disais que souvent ma peau pique niveau thorax, des petits « boutons » couleur peau apparaissent aussi. C’est sûr, on me répond « c »est l’âge », mon coiffeur aussi car j’en ai sur mon cuir chevelu. Ce qui me dérange qd même c’est que je peux porter aucun décolleté puisque vraiment c’est plus que pas joli et je ne sais pas si ça va s’aggraver avec le soleil (dans ma cour).

    J’ai été très contente de t’entendre de nouveau à R-C dimanche matin.

    Bonne journée!

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Claudette
    Il m’est difficile de répondre. Est-ce une allergie ? une réaction à quelque chose ?
    Je ne sais trop.
    Santé!

    [Répondre]

  15. claudette leboeuf dit :

    Merci Jean-Yves

    Comme ni mon médecin, ni le dermato se prononcent… et que l’azote n’a rien fait disparaître puisque c’est encore rouge, je mets un peu d’onguent cortisone avant d’aller au lit, j’espère que ce n’est pas mal et ne me fait pas de tort. Ça commencé depuis qq mois, peut-être comme autre chose, ça s’arrêtera. Ex. j’ai travaillé dans le jardin la semaine dernière, ça enflé un peu et ça piquait, cette sensation a disparu après mon bain. Je commence à vraiment penser que la grande chaleur ne me fait pas du tout……… dire que jusqu’à il y a 10 ans je pouvais prendre du soleil sans en être incommodée, maintenant je devrai porter un chapeau. Mon apprentissage à « vieillir » …. J’ai vu le reportage d’huguette Oligny, j’aimerais bien être aussi souriante à un âge avancé…….

    [Répondre]

  16. francine dit :

    Bonour Jean-Yves.J,aimerais savoir si prendre les Omegas 3 pour Arthrite rumathoide 3 fois par jour 200 et 400, et prende de l’huile d’onagre pour la ménopause a cause des chaleurs. C’est la quantitée de ces 2 produits que je ne sait pas,et qui est sans danger.Merci

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Francine
    Pas de problème avec ces produits. Il faut vraiment faire exprès pour en prendre trop.
    Au pire, votre intestin vous le dira…
    Santé!

    [Répondre]

    francine répond:

    bonjour Jean-Yves, merci de votre réponse mais j’ai oublié de vous demandez combien de capsule d’huile d’onagre je peux prendre par jour ou si j’aurais plus de résultat avec la sauge? Pour la sauge est-ce qu’il peut avoir un interaction avec le méthotrexate et apo-hydroxyquine. Merci et santé a toi aussi!

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Francine
    Dans les études, la dose d’onagre est montée jusqu’à 3 000 mg par jour. Pour la sauge, il n’y a pas d’interaction connue avec les 2 médicaments.
    Santé!

    [Répondre]

  17. francine dit :

    Bonjour! J’aimerais avoir votre opinion sur le collagène pour l’athrite rumathoide et un debut d’osteoporose .Merci Santé a vous J.Y

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Francine
    Le collagène peut être utile pour l’arthrose mais je ne sais pas pour l’arthrite. La dose est d’au moins 5 000mg par jour.Pour L’ostéoporose, ce n’est pas vraiment utile.
    Faites une recherche sur le site avec les mots arthrite et ostéoporose pour trouver des réponses.
    Santé!

    [Répondre]

Inscrire un commentaire