arthrose : vidéo « Dogmez-vous? »

Selon Dr Dogm, il est tout à fait normal de faire de l’arthrose lorsqu’on vieillit, puisqu’il s’agit d’une maladie d’usure des articulations. Il n’y a donc pas grand chose à faire sinon perdre du poids pour diminuer la charge sur les articulations et, en bout de ligne, se faire opérer pour changer l’articulation… Vraiment?

« L’arthrose est une maladie d’usure. »

Pas tout à fait. Depuis les années 1990, les recherches montrent que l’arthrose est en fait une maladie métabolique. Elle est causée par 2 phénomènes distincts :

  • Tout d’abord, un problème de microcirculation dans l’os sous le cartilage (os sous-chondral). Il faut savoir que le cartilage en santé ne contient pas de vaisseaux sanguins. Il est nourri par la circulation de l’os adjacent et par le mouvement du liquide synovial (le lubrifiant) de l’articulation lors du mouvement. Chez les arthrosiques, on constate que cette microcirculation osseuse est problématique à cause de la présence de caillots (micro-embolies) ou d’un épaississement de la paroi, ce qui nuit à l’arrivée des nutriments.
  • Deuxième phénomène, un problème de glycation. La glycation est une réaction qui a pour effet de lier un sucre à une protéine, produisant ainsi un métabolite glyqué (ou glycotoxine). Le corps, par le biais des macrophages (cellules immunitaires) cherche alors à éliminer ces métabolites qu’il considère comme des déchets. Ce faisant, il dégrade le cartilage plus rapidement.

« Puisque la perte de poids diminue les symptômes, c’est bien la preuve que c’est l’embonpoint qui en est la cause. »

Encore là, pas tout à fait. L’embonpoint est un facteur, c’est vrai. Par contre, la perte de poids, qui pourrait expliquer la diminution des symptômes pour l’arthrose des genoux, ne peut pas l’expliquer pour l’arthrose des doigts. Non, c’est plutôt que le régime et/ou les exercices qui ont entrainé cette perte de poids diminuent la glycation en réduisant les sucres et améliorent aussi la circulation sanguine.

« De toute façon, l’arthrose est due à l’âge et est incurable. Mais tout n’est pas noir, il reste toujours l’opération. »

Alors là, vraiment pas. On peut très bien renforcer le cartilage en diminuant la glycation par une meilleure alimentation, moins riche en sucre et plus riche en légumes colorés antioxydants. Certains suppléments peuvent aussi aider. Je pense au sulfate de glucosamine, à la chondroïtine, au MSM, à la vitamine D, etc. On peut aussi, à l’aide d’exercices spécifiques, renforcer l’articulation et diminuer l’usure. Les kinésiologues ont une panoplie d’exercices à proposer. Mais il ne faut pas attendre qu’il soit trop tard. Le corps a la merveilleuse capacité de se réparer, mais il y a des limites!

Avez-vous manqué les premières capsules « Dogmez-vous? » :

Pour en savoir plus :

Formations disponibles sur apothicaire.ca :

8 réflexions au sujet de « arthrose : vidéo « Dogmez-vous? » »

  1. Dino Halikas ND.A.

    Encore un petit bijou JY. Merci.
    Mais attention ne consultez pas un naturopathe pour votre arthrose…Ils sont si dangereux selon les journalistes… Il nous donneraient des conseils qui pourraient éviter l’opération. 😉

    Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Bonjour Guenard
      Tant que vous avez de la douleur ou de l’inconfort, oui, continuez. Quand ça va mieux, vous verrez. Il se peut que vous puissiez cesser mais certaines personnes doivent continuer soit tous les jours, soit quelques semaines par mois.
      Santé!

      Répondre
  2. Simon Beaumont

    Bonjour M. Dionne! Au sujet d’arthrose: En 1990 j’ai été diagnostiqué arthrose légère à la hanche gauche par le Dr. Truchon du SCHUL. Cette arthrose est demeurée stable jusqu’en 2004. Dès que j’ai pris ma retraite cette arthrose est passé de légère à extrème en 4 ans. Pourtant j’étais très actif. Je n’ai jamais compris pourquoi la dégradation s’est fait si vite. Je serai opéré au début juillet 2016 par le chirurgien Martin Bédard de l’hôpital Enfant-Jésus. J’ai plein d’interrogations au sujet de cette dégradation et personne n’a pu y répondre jusqu’à maintenant. J’espérait l’injection de Car-Gel comme Serge Savard. Mais dans mon cas il est trop tard. Il doit rester du cartillage pour subir ce traitement. Dans mon cas il n’y en a plus depuis plusieurs années. Merci pour toutes vos bonnes publications. Simon Beaumont

    Répondre
  3. Lyse Nepton

    Bonjour Mr. Dionne,
    On m’a dignanostiqué de l’ospoporose, on veut me donner des injections de Prolia.
    Le risque de fracture :modéré de 10 à 20 % sur dix ans.
    J’ai 73 ans dois-je accepté les injections. Pouvez-vous me dire les effets secondaires de ce produit
    Je fais l’arthrose dans le bas du dos et j’ai des douleurs dans la hanche on me dit que c’est la douleur du dos qui irradie dans la hanche?
    L’osporose donné-a-t-il de la douleur?
    En attente d’une réponse
    Merci et bonne journée
    Lyse Nepton

    Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Bonjour Lyse
      Désolé pour le délai. Non, vous n’avez pas besoin des injections avec un risque aussi faible.
      Suggestions : supplément de magnésium 200mg à 300 mg au coucher.
      Santé!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *