Produits naturels: 15 ingrédients à éviter à tout prix

Produits naturels: 15 ingrédients à éviter à tout prixConsumer Report vient de publier un rapport dans lequel il enjoint le public de ne jamais consommer les 15 plus dangereux ingrédients des produits naturels! (1) Malgré qu’il soit destiné au public américain, et que leur règlementation des produits naturels (dietary supplements) soit fort différente de la nôtre, ce rapport a fait bien des vagues chez nous aussi, au Canada. J’ai donc pensé vous donner l’heure juste sur chacun des 15 poisons ciblés dans ce rapport.

Aconit

Aconitum angustifolium (non utilisée); Aconitum napellus (la variété utilisée en homéopathie)

Dans le rapport, on apprend que l’aconit peut causer des nausées et des vomissements, et même jusqu’à la paralysie et la mort.

C’est un peu évident: c’est une plante toxique! Par contre, ça n’était pas la peine d’en parler puisque cet ingrédient ne se retrouve dans aucun produit de santé naturel, ni au Canada, ni aux États-Unis. Il est exclusivement utilisé en homéopathie, où on le dilue tellement qu’il n’a plus aucune toxicité. Selon les principes de l’homéopathie, un produit toxique est dilué de nombreuses fois pour traiter les symptômes que le produit concentré produirait.

Poudre de caféine

La vente de poudre de caféine pure est illégale (même si on peut en trouver sur l’Internet). Par contre, certains produits de santé naturels contiennent jusqu’à 200mg de caféine par dose; les boissons énergisantes, jusqu’à 180mg par portion; et certains cafés (en format de 500ml), plus de 500mg par portion!

CaféDonc, comme ingrédient dans les produits naturels, aux doses approuvées par Santé Canada (maximum 180mg par portion de boisson et maximum 450mg par jour), la poudre de caféine n’est pas plus dangereuse (peut-être moins) que certains café. Faudrait-il fermer tous les Starbucks de ce monde?

Chaparral

Le chaparral (Larrea tridentata) a la réputation d’être un dépuratif puissant. Au Canada, il est disponible uniquement dans des formules complexes* topiques (à appliquer sur la peau), pour la démangeaison, et dans des formules homéopathiques. Les risques de subir un quelconque effet toxique sont donc infimes.

Tussilage

Le tussilage (Tussilago farfara) est utilisé pour la toux, comme adoucissant. Il est vrai qu’il peut contenir certains alcaloïdes dangereux. Cependant, les seules formules acceptées par Santé Canada ne contiennent que des doses minimes de ces alcaloïdes, justement pour éviter le risque de toxicité. Le tussilage est aussi utilisé dans certaines préparations homéopathiques.

Consoude

La consoude (Symphytum spp) est un cicatrisant. Elle peut contenir des alcaloïdes de la même famille que ceux du tussilage. Ici encore, les produits topiques de consoude approuvés par Santé Canada ne sont pas dangereux. Pour obtenir son approbation, le fabricant doit démontrer l’absence de ces alcaloïdes. Il existe également des produits homéopathiques de consoude.

Germandrée

La germandrée (Teucrium chamaedrys) est exclusivement utilisée en homéopathie. Elle n’est pas approuvée en extrait concentré.

Chélidoine

La chélidoine (Chelidonium majus) est une plante européenne traditionnellement utilisée pour le foie. On la retrouve surtout dans des produits homéopathiques, mais aussi dans quelques formules complexes*, en teinture (comme Iberogast™, une formule allemande distribuée par la compagnie pharmaceutique Bayer. À dose élevée, le risque hépatotoxique est réel. Cependant, dans les produits naturels disponibles, les doses sont faibles.(2)

Extrait de thé vert en poudre

Le thé vert (Camelia sinensis) est un ingrédient millénaire. L’usage des extraits est cependant beaucoup plus récent. Des cas de toxicité hépatique ont été rapportés durant les années 1990 et début 2000. Par contre, dans ces cas rapportés, le lien de causalité n’a pas été démontré. En d’autres mots, on ne peut pas affirmer que c’est l’extrait de thé vert qui est responsable de la toxicité au foie. Ce pourrait être beaucoup d’autres choses… Et, dans la littérature plus récente, rien ne confirme cette toxicité.

Kava

Même histoire. Dans les années 1990, un peu partout dans le monde, des cas de toxicité du foie ont été rapportés notamment en Allemagne, au Canada et aux États-Unis. La majorité des pays ont alors banni le kava (Piper methysticum). Depuis ce temps, des recherches ont montré que ce n’est pas la plante qui est coupable, mais plutôt la façon de fabriquer les extraits. Traditionnellement, l’extraction se fait dans l’eau et le lait de coco. Les industriels ont essayé d’autres méthodes, et l’une de ces méthodes serait responsable de la formation de nouvelles molécules potentiellement toxiques pour le foie. Le kava est maintenant de retour sur les tablettes dans tous ces pays (notamment celui où les contrôles sont les plus sévères, l’Allemagne), et la méthode d’extraction fautive est interdite.

Notez que la mise en garde de somnolence est tout à fait justifiée.

Lobélie

La lobélie (Lobelia inflata) est utilisée pour aider à dilater les bronches et pourrait aider pour le sevrage du tabac. Son mécanisme d’action ressemble à celui du salbutamol (Ventolin™). On la retrouve en petite concentration dans des formules de phytothérapie complexes* et dans des formules homéopathiques. À haute dose, ses effets secondaires seront principalement digestifs: maux d’estomac, nausées, vomissements.

Méthylsynéphrine

Cet ingrédient est réellement dangereux et illégal. Évidemment, il n’est pas disponible au Canada. Il ne s’agit pas non plus d’une substance d’origine naturelle. D’ailleurs, même la FDA (Food and Drug Administration aux États-Unis) a envoyé une mise en demeure de retirer la méthylsynéphrine aux compagnies qui la produisent. (http://www.fda.gov/Food/DietarySupplements/ProductsIngredients/ucm493282.htm)

Huile de menthe pouliot

La menthe pouliot (Hedeoma pulegium) est utilisée en tisane. Elle contient une molécule volatile, le pulégone, qui est éliminée par la température de la tisane. L’eau chaude rend donc la tisane sécuritaire pour la majorité des gens, sauf pour la femme enceinte.

L’huile essentielle est une tout autre histoire puisqu’elle concentre cette fameuse molécule toxique. Cette huile essentielle n’est pas disponible, et encore moins approuvée par Santé Canada.

Levure de riz rouge

La levure de riz rouge (Monascus purpureus) est un produit d’origine asiatique utilisé pour les troubles cardiovasculaires. Les principes actifs de cette levure se nomment monacolines. Une de ces molécules, la monacoline K, est chimiquement identique à la lovastatine (Mevacor™, un médicament pour baisser le cholestérol). À doses similaires, ces deux produits ont les mêmes effets et les mêmes effets secondaires. Par contre, comme la levure de riz contient plusieurs monacolines qui agissent ensemble, les doses de monacoline K sont assez faibles, donc les risques d’effets secondaires sont moindres. Pas absents, mais moins probables qu’avec le médicament.

Acide usnique

L’usnée (Usnea barbata) est une plante utilisée pour le système immunitaire et pour les voies respiratoires. Son principe actif, l’acide usnique, n’est pas disponible en tant que molécule isolée. Il l’a cependant été, jusqu’en 2003, dans des produits américains pour les culturistes, pour la perte de poids (produit principal: Lipokinetix). Ce produit a été retiré à cause de risques de toxicité pour le foie.

Dans la plante complète ou ses extraits, la concentration de cette molécule est trop faible pour causer cette toxicité.(3,4)

Yohimbe

L’écorce de yohimbe (Pausinystalia yohimbe) est traditionnellement utilisée pour les troubles de l’érection. Le principe actif, la yohimbine, a été et est encore vendu comme médicament au Canada. Ni l’écore, ni la molécule isolée ne sont considérées comme des produits naturels au Canada.

Que penser de cette publication?

De prime abord, le but du rapport de Consumer Report semble être d’informer la population des risques de certains produits naturels. C’est un but très louable, surtout en considérant que la règlementation américaine sur les produits naturels (dietary supplements) n’est pas aussi sévère que celle du Canada.

Par contre, je me demande pourquoi certains ingrédients non dangereux, comme le kava et le thé vert, se retrouvent dans cette liste. Pourquoi aussi avoir inclus des substances comme l’aconit, qui n’est utilisée (au Canada comme aux États-Unis) que dans des produits homéopathiques? Veulent-ils insinuer que les produits homéopathiques sont dangereux?

Ce rapport a malheureusement pour résultat de semer la confusion et la peur plutôt que d’informer réellement. D’ailleurs, dans une entrevue accordée à NutraIngredients-USA, Steve Mister, président et CEO du Council for Responsible Nutrition, a confié que Consumer Report avait transmis «une image très partiale et inexacte de l’industrie.» (5) (traduction libre)

Peu importe comment on analyse ce document, il n’a que très peu de relation avec la réalité des produits naturels au Canada. Chez nous, les compagnies doivent soumettre une demande de mise en marché avant la commercialisation d’un produit. Santé Canada exige des preuves de sécurité (innocuité), de contrôle de qualité (ce qui est sur l’étiquette est bel et bien ce qu’il y a dans le pot, sans plus ni moins) et d’efficacité (soit traditionnelle, soit scientifiquement démontrée). Mais le point le plus important demeure la sécurité. Si une substance n’est pas sécuritaire, même si elle est naturelle (et à plus forte raison si elle ne l’est pas), elle ne peut pas être considérée comme un produit de santé naturel!

Mes conseils

  1. Vérifiez donc que les produits que vous achetez sont approuvés par Santé Canada (l’étiquette affiche alors un NPN ou Numéro de produit naturel).
  2. N’achetez pas de produits sur Internet, à moins de savoir que la compagnie qui les produit vend les mêmes au Canada.
  3. Si vous prenez des médicaments (n’importe quel médicament, mais particulièrement de la warfarine – Coumadin™), consultez toujours votre pharmacien pour savoir si les produits naturels que vous désirez prendre peuvent interagir avec vos médicaments.

* Note sur les formules complexes: Les formules de phytothérapie contenant plusieurs plantes renferment de petites quantités de chacune des plantes, ce qui minimise les risques d’effets secondaires ou de toxicité.

Traduction du tableau paru dans Consumer Report

15 ingrédients de produits naturels à éviter à tout prix

Ingrédient Allégations Risques
Aconit

Aussi appelé: Aconiti tuber, Aconitum angustifolium, monkshood, radix aconti, wolfsbane

Réduit l’inflammation, les douleurs aux articulation et la goutte Nausées, vomissements, faiblesses, paralysie, troubles respiratoires et cardiaques, possiblement la mort.
Poudre de Caféine

Also called: 1,3,7-trimethylxanthine

Améliore l’attention, augmente les performances athlétiques, perte de poids Convulsions, arythmies et arrêt cardiaque, possiblement la mort; particulièrement dangereux si combiné à d’autres stimulants
Chaparral

Aussi appelé: Creosote bush, greasewood, Larrea divaricata, Larrea tridentata, larreastat

Perte de poids; améliore l’inflammation; traitement des rhumes, infections, urticaires, cancer Problème de reins, dommages au foie et possiblement la mort.
Tussilage

Aussi appelé: Coughwort, farfarae folium leaf, foalswort, Tussilago farfara

Soulage la toux, maux de gorges, laryngites, bronchites, asthme Dommages au foie, possiblement carcinogène
Consoude

Aussi appelé: Blackwort, bruisewort, slippery root, Symphytum officinale

 

 

Soulage la toux, les menstruations abondantes, les troubles de l’estomac, les douleurs à la poitrine ; traite le cancer Dommages au foie, cancer, possiblement la mort.
Germandrée

Aussi appelé: Teucrium chamaedrys, viscidum

Perte de poids; soulage la fièvre, l’arthrite, la goutte, les troubles de l’estomac Dommages au foie, hépatite, possiblement la mort.
Chélidoine

Aussi appelé: Greater Celandine, Celandine, Chelidonium majus, Chelidonii herba

Soulage les maux d’estomac Dommages au foie
Extrait de thé vert en poudre

Aussi appelé: Camellia sinensis

Perte de poids Étourdissements, acouphène, diminution de l’absorption du fer, aggrave l’anémie et le glaucome, augmente l’hypertension et le rythme cardiaque, dommages au foie, possiblement la mort.
Kava

Aussi appelé: Ava pepper, Kava kava, Piper methysticum

Réduit l’anxiété, améliore l’insomnie

 

Dommage au foie, exacerbe la maladie de Parkinson et la dépression, affecte la conduite, possiblement la mort.
Lobélie

Aussi appelé: Asthma weed, Lobelia inflata, vomit wort, wild tobacco

Améliore les troubles respiratoires, aide à la cessation du tabac Nausées, vomissements, diarrhée, tremblements, palpitations, confusion, convulsion, hypothermie, coma, possiblement la mort.
Methylsynéphrine

Aussi appelé: Oxilofrine, p-hydroxyephedrine, oxyephedrine, 4-HMP

Perte de poids, augmente l’énergie, améliore la performance athlétique Cause des anomalies du rythme cardiaque, arrêt cardiaque; particulièrement risqué si pris avec d’autres stimulants.
Menthe pouliot

Aussi appelé: Hedeoma pulegioides, Mentha pulegium

Améliore les troubles de la respiration et les problèmes digestifs Insuffisance du hépatique et rénale, atteinte nerveuse, convulsions, possiblement la mort.
Levure de riz rouge

Aussi appelé: Monascus purpureus

Diminue le LDL (« mauvais ») cholestérol, prévient les maladies cardiaques Problèmes rénaux, musculaires, hépatiques, perte de cheveux; peut augmenter les effets des statines pour le cholestérol et leurs effets secondaires.
Acide usnique

Aussi appelé: Beard moss, tree moss, usnea

Perte de poids, soulagement de la douleur Dommages au foie.
Yohimbe

Aussi appelé: Johimbi, Pausinystalia yohimbe, yohimbine, corynanthe johimbi

Traite la baisse de libido et la dysfonction érectile, la dépression et l’obésité Augmente la pression artérielle, le rythme cardiaque; cause des maux de tête, convulsions, dommages au foie et aux reins, troubles cardiaques, attaques de panique et possiblement la mort.

Références:

  1. Consumer Report. http://www.consumerreports.org/vitamins-supplements/15-supplement-ingredients-to-always-avoid/
  2. Teschke R, Frenzel C, Glass X, Schulze J, Eickhoff A. Greater Celandine hepatotoxicity: a clinical review. Ann Hepatol. 2012 Nov-Dec;11(6):838-48. Review. PubMed PMID: 23109446. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23109446
  3. http://www.itmonline.org/arts/usnea.htm
  4. https://livertox.nlm.nih.gov/UsnicAcid.htm
  5. NutraIngredients-USA. http://www.nutraingredients-usa.com/Markets/Consumer-Reports-names-15-supplement-ingredients-to-avoid

 

17 réflexions au sujet de « Produits naturels: 15 ingrédients à éviter à tout prix »

  1. Esther Bourgault

    Une plante peut être toxique lorsque consommée, mangée ou prise en infusion, alors qu’elle peut être très efficace pour un usage externe(on peut penser ici à l’arnica). C’est aussi le cas de la consoude dont la racine aide la cicatrisation sous forme de pommade, de cataplasmes et non de tisane. De me^me, la chélidoine est utilisée depuis des générations pour venir à bout des verrues… en posant du suc de la tige sur la verrue. Ce rapport ne semble pas faire de différences entre les deux manières !

    Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Bonjour Esther
      Vous avez absolument raison. C’est là qu’on voit que ce document n’est pas là pour informer mais plutôt pour créer de la confusion et de la peur.
      Santé!

      Répondre
  2. André

    Merci pour cette mise au point! Il fallait que quelqu’un le fasse. Si une telle révision était faite sur les médocs, les pharmacies seraient presque vides à commencer par le Tylénol.
    Merci beaucoup et soyez loué!

    Répondre
  3. Michel Gay

    Merci pour cette nouvelle…

    Il serait peut-être mieux, pour les gens qui ont publié cette liste, de vérifier les remèdes de synthèse qui sont actuellement sur le marché pour bien en informer les gens concernant leurs effets néfastes sur la santé. À ce moment ils pourraient constater que les remèdes de synthèse sont bourrés d’alcaloïdes dangereux et mortels pour l’être humain ; et cela d’une concentration qui frôle la limité permise pour que notre système immunitaire soit capable de l’absorber. Et tout ça en toute légalité.

    Incroyable qu’ils ne sont même pas au courant qu’un remède homéopathique ne contient aucune toxicité prouvable (physique)… Et ils prétendent de connaître les PSN, ou les plantes médicinales, ou…

    Des spécialistes en santé naturelle…ça? Vraiment incroyable

    Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Bonjour Michel
      On pourrait faire la comparaison entre 40 000 morts par année vs aucun. Aussi éloquent
      Santé!

      Répondre
  4. Anthony

    Bonjour JYD. Je suis dans une passe d’anxiété très élevé ! Je voulais essayer le Kava Kava pour traiter l’anxiété selon passeport santé il semblerait très efficaces. Je l’ ai trouvé au marché Tau sous 2 format en capsule de la marque NOW mélangé avec du ginseng ou bien pure en teinture mère ! Si il n’est pas trop dangereux de le prendre pour une période de 1 à 3 semaine lequel des deux produits me conseilleriez vous et si c’ est en teinture mère quel quantité en goutte et quel fréquence par jours ? Merci beaucoup de prendre le temps de nous répondre c’ est très apprécié 🙂

    Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Bonjour Anthony
      le kava est une bonne « béquille ». C’est probablement l’anxiolytique le plus puissant dans les plantes médicinales,
      Celui que j’ai est de Botanica en capsule. Il contient 409mg de racine qui procure 75mg de kavalactone. C,est une bonne dose qui aide. On recommande des extraits qui fournissent entre 70 et 150mg de principes actifs par dose jusqu’à 3 par jour.
      Santé!

      Répondre
        1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

          Bonjour Anthony
          Dans la plupart des boutiques de produits naturels. les Rachelle-Béry, les TAU, etc. Sur le site de la compagnie, ils ont un outil pour trouver les détaillants.

          Répondre
  5. Richard Lachapelle

    Bonsoir,

    Que pensez-vous des produits naturels de certaines entreprises de ventes directes? (Usana, Melaleuca, etc..). Merci de votre franchise.

    Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Bonjour Richard
      Je préfère les compagnies qu’on peut comparer sur une tablette. Habituellement moins cher et aussi bonne qualité, sinon meilleure.
      santé!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *